L'innovation comme moteur d'une gouvernance publique du futur

Enregistrez-vous ici et obtenez un accès immédiat aux enregistrements et aux présentations de cet événement.

Jours
Heures
Minutes

Les sous-titres sont disponibles via youtube

Comment les services publics belges peuvent-ils se préparer à l’épreuve des chocs et du futur? 

NIDO, le labo d’innovation du service public, organise à la demande de l’observatoire de l’innovation du secteur public (OPSI) de l’OCDE un dialogue autour de la pandémie COVID-19 et son impact sur le gouvernement. Plusieurs services publics belges se sont associés à cette initiative pour présenter leurs défis qui ont gagné en urgence suite à la pandémie. 

Les présentations seront suivies d’un débat autour de trois questions :

Que laissons-nous derrière ?

Qu’est-ce qui n’a plus sa place dans le monde d’aujourd’hui et que nous devons, par conséquent, arrêter de faire ? 

Que gardons-nous ?

Quelles sont les choses qui nous sont chères mais qui nécessitent une adaptation au contexte changeant ? 

Que devons-nous changer ?

Quels domaines devons-nous expérimenter et explorer davantage ? 

Cinq défis gouvernementaux et le parcours vers l'innovation

La crise corona peut être considérée comme un catalyseur important de changement dans notre façon de travailler. Là où le télétravail était auparavant limité à un ou quelques jours par semaine, il est soudainement devenu la norme (obligatoire). La numérisation a été stimulée et de nombreuses activités ont changé.

Si le télétravail continue de gagner en importance à l’avenir, comment s’assurer que le bien-être de chaque collaborateur reste prioritaire ? Et que faire des bâtiments vides, des billets de train et des bureaux à domicile ? Si les activités disparaissent ou changent et que de nouvelles activités prennent  plus d’ampleur, quelle flexibilité peut-on attendre des fonctionnaires ? Ou bien le fonctionnaire du futur, est-il un freelance qui peut être déployé là où c’est nécessaire ?

Cette année, le SPF Finance a décidé – Corona oblige – de ne pas organiser de sessions de remplissage des déclarations fiscales en face à face dans ses bureaux, communes ou centres commerciaux. A la place, une aide à la rédaction de la déclaration de revenus a été fournie par téléphone, sur rendez-vous. Les services publics ont pris des mesures importantes ces dernières années pour numériser leurs services. La crise corona n’a fait qu’amplifier et accélérer cette tendance. Dans le même temps, nous devons nous assurer que nos services restent accessibles à tous, y compris aux citoyens ayant peu de compétences numériques, un faible revenu ou un handicap. Comment s’assurer que tout le monde participe ?

Le gouvernement effectue une série de tâches de contrôle. Ces contrôles sont nécessaires et doivent garantir que chacun remplit ses obligations. Les citoyens de notre pays doivent pouvoir être assurés que nos ressources sont bien consacrées à la détection et à la lutte contre les comportements non conformes. Comment pouvons-nous faire cela en temps de corona ? Comment montrer aux citoyens que les contrôles sont utiles ? Comment aborder les contrôles fiscaux, sociaux, sanitaires et autres à l’avenir ? Comment le contrôleur du futur organisera-t-il ses contrôles ?

Le SPF Sécurité sociale est convaincu que les prévisions stratégiques, et en particulier, les perspectives d’avenir contribuent à une meilleure conception de politiques et à l’élaboration de stratégies « future-proofed ».. Elle le met donc à l’épreuve avec le projet « La sécurité sociale en 2044 ». Quels scénarios possibles le SPF Sécurité Sociale a-t-il en tête aujourd’hui et quel impact la crise du COVID-19 a-t-elle sur ces études prospectives ? Comment d’autres services gouvernementaux pourraient-ils s’inspirer de cette approche ?

Un plan d’action pour communiquer beaucoup d’informations se concentre sur la personne rationnelle : quelqu’un qui pense et agit consciemment. L’idée derrière cela est que si nous avons suffisamment de connaissances, nous ajusterons notre attitude et éventuellement notre comportement. Mais les habitudes et automatismes ont la vie dure. Et nous vivons une période de crise, ce qui signifie que nous nous retranchons encore plus que d’habitude sur un comportement inconscient. De plus, le fait d’être informé ne débouche pas nécessairement vers un passage à l’action : la transmission d’informations ne conduit pas automatiquement au comportement souhaité.

Face à ce défi, les décideurs politiques cherchent de plus en plus à utiliser les méthodes issues des sciences du comportement. Vous y trouverez des sources d’inspiration et des exemples qui encouragent les gens, par exemple, à appliquer les directives Covid-19 nécessaires. Regarder votre lettre ou message à travers une « lentille comportementale » peut également vous aider à communiquer clairement avec plus d’’impact. Surtout maintenant que nous communiquons principalement par voies numériques les uns avec les autres.

Programme – Mardi 17/11

Bienvenue

L’innovation comme moteur d’une gouvernance publique du futur

SPF BOSA – Nido, Frédéric Baervoets, Point de contact national de l’OPSI
Vice-Première ministre et ministre de la fonction publique et des entreprises publiques, Petra De Sutter

COVID-19 et transition durable
Pour une relance juste, durable et résiliente
SPF Santé Publique

We declare to innovate
L’Autorité Flamande et Nido

Cinq défis sous la loupe
Introduction des challengers

Conférenciers:

Frédéric Baervoets, Innovation Manager Nido FOD BOSA

 

Petra De Sutter, Vice-eersteminister en Minister voor Ambtenarenzaken en Overheidsbedrijven
Christina Vogt, Projectmedewerker Platform Innovatief Beleid
Vlaamse overheid
Maarten Van Leest, Adviseur Platform Innovatief beleid
Vlaamse Overheid
Amaury Legrain, Senior Adviser Strategy & Redesign FOD Volksgezondheid

Revivez “Government After Shock”

Enregistrez-vous ici et obtenez un accès immédiat aux enregistrements et aux présentations de cet événement.

Cet évènement est organisé par :